Quelles sont les aides disponibles pour adapter son logement?

Quelque soit la raison: l’avancée en âge, un accident, une perte de mobilité, l’anticipation d’un besoin futur, l’envie de plus de confort ou d’un logement plus fonctionnel, une situation de handicap, nous sommes tous concernés, ou nous serons tous concernés un jour ou l’autre pour nous (ou nos proches), par la nécessité d’adapter son logement, son appartement ou sa maison, pour nous permettre de continuer à vivre librement et dans de bonnes conditions à notre domicile, dans la durée.

En matière d’adaptation de son logement, l’anticipation est souvent préférable. Car si l’adaptation de son logement permet d’améliorer sa vie au quotidien à son domicile, elle permet aussi d’éviter et de prévenir les chutes domestiques.

N’oubliez pas aussi de vérifier la bonne accessibilité de votre immeuble, au moment de réaliser des travaux d’adaptation dans votre logement. Et selon la situation, le changement de domicile peut se révéler parfois être la solution la plus pertinente.

Les travaux pour une meilleure adaptation de son logement sont multiples et concernent toutes les pièces du logement.

A noter que ces travaux d’adaptation peuvent être complétés par des travaux de rénovation énergétique et des travaux liés au handicap.  De nombreux acteurs publics proposent des aides, nous vous présentons les principales aides disponibles.

Les aides de l’ANAH

Quels types d’aides ?

Grâce à l’aide financière « Habiter facile », l’Anah peut financer jusqu’à la moitié de vos travaux d’adaptation et vous accompagner dans toutes les étapes de votre projet d’adaptation du logement.

Quels sont les bénéficiaires éligibles ?

Des critères de ressources sont retenus.

Quel est le montant des aides  ?

1/ Si vous vous situez dans la catégorie « ressources très modestes » : 50 % du montant total des travaux HT.

L’aide « Habiter facile » est de 10 000 € maximum. 

2/ Si vous vous situez dans la catégorie  « ressources modestes » : 35 % du montant total des travaux HT.

L’aide « Habiter facile » est de 7 000 € maximum.

Par ailleurs, si vos travaux d’adaptation du logement avec l’aide « Habiter Facile » vous permettent de faire baisser la consommation énergétique du logement d’au moins 25%, la prime « Habiter Mieux » peut aussi vous être attribuée.

Comment faire pour obtenir plus d’informations sur les modalités des aides disponibles ?

Rendez-vous sur le site de l’Anah en cliquant sur le lien que vous trouverez en fin de l’article.

Les aides de la Caisse nationale assurance vieillesse (CNAV)

Quels types d’aides ?

Dans le cadre de ses objectifs :  prévenir la perte d’autonomie des retraités et lutter contre la précarité énergétique,

la Caisse nationale assurance vieillesse (CNAV) octroie des aides pour le logement et le cadre de vie.  

Ces aides d’amélioration de l’habitat doivent concernées des travaux dans la résidence principale :

1/ la prévention des chutes et des accidents domestiques

Dans l’objectif d’éviter les accidents domestiques et les chutes, qui peuvent avoir des conséquences graves alors qu’ils peuvent être facilement évités. Ces préconisations peuvent par exemple porter sur le réglage de l’éclairage, la pose de tapis antidérapants dans la salle de bains.

2/ les aides techniques pour prévenir la perte d’autonomie

Les aides techniques correspondent « aux produits et instruments pouvant être utilisés par une personne âgée pour prévenir une perte d’autonomie et réduire les risques de chutes ». Plus concrètement, il peut s’agir par exemple d’un rehausseur de WC ou de lit, d’une planche de bain, d’une main courante.

3/ les aides pour lutter contre la précarité énergétique

La précarité énergétique concerne tout particulièrement les personnes âgées (plus de la moitié des personnes en situation de précarité énergétique a plus de 60 ans).  En raison par exemple de difficultés particulières à disposer de la fourniture d’énergie nécessaire à ses besoins élémentaires, du fait de ses ressources ou de ses conditions d’habitat (logements anciens difficiles à chauffés ou mal isolés …). Quelques exemples de travaux finançables : chauffage, plomberie (pose d’une douche à l’italienne), électricité, isolation thermique.

Quels sont les bénéficiaires éligibles ?

Ces aides sont attribuées aux retraités du régime général ou aux pensionnés civils ou ouvriers retraités de l’État.

Elles concernent les retraités en GIR 5 et 6, âgés d’au moins 55 ans, et socialement fragilisés.

Quel est le montant des aides ?

Vous devez tout d’abord communiquer votre formulaire de demande auprès la Cnav qui étudiera dans un premier temps la recevabilité de votre demande. Si la demande est recevable, une évaluation au domicile sera réalisée par une équipe habilitée. Si la situation le justifie, un plan d’aide personnalisé sera défini ainsi que le montant et la nature des aides accordées.

Comment obtenir plus d’informations sur les modalités des aides disponibles ?

Rendez-vous sur le site de la Cnav en cliquant sur le lien que vous trouverez en fin de l’article.

Les aides complémentaires des caisses de retraite

Votre caisse de retraite peut vous conseiller et peut vous accompagner dans la réalisation de travaux d’aménagement en vous proposant deux types d’aides

Quels types d’aides ?

Deux types d’aides sont proposés :

1/ le kit prévention comprend un ensemble d’aides techniques utiles pour améliorer votre confort de vie et faciliter vos déplacements dans votre logement (barre d’appui, parcours lumineux, etc…).

2/ l’aide à l’habitat vous assure un accompagnement dans vos démarches de travaux d’aménagement par un professionnel de l’habitat et vous soutient financièrement.  Quelques exemples : transformation de votre salle de bain et des toilettes,  l’accessibilité du logement, le remplacement d’un chauffage défectueux, l’installation du chauffage central, la mise en conformité des installations électriques et / ou de chauffage,…

Quels sont les bénéficiaires éligibles ?

Vous vivez dans le logement dont vous êtes propriétaire et :

1/ vous ne dépassez pas un certain niveau de ressources;

2/ votre logement a plus de 15 ans à la date où est acceptée votre demande d’aide.

Quel est le montant des aides ?

Le montant de l’aide est déterminé en fonction du montant des travaux et de vos ressources, dans la limite du plafond défini par votre caisse de retraite.

Comment obtenir plus d’informations sur les modalités des aides disponibles ?

Prendre contact avec votre caisse de retraite.

Les aides des départements

Chefs de file des politiques de solidarité, les Départements assurent depuis 2001 et la loi relative à la prise en charge de la perte d’autonomie des personnes âgées l’accompagnement de nos ainés. Les Départements sont aujourd’hui les garants d’un accompagnement spécifique et d’une protection efficace des séniors. Les Départements sont présents à toutes les étapes pour accompagner nos ainés autour de nombreuses prérogatives, dont l’aménagement des habitations pour favoriser une vie qualitative à son domicile dans la durée. Dans ce cadre, des fonds sont dédiés à l’adaptation du logement. Chaque département mettant en place des politiques et des financements dédiés.

Comment obtenir plus d’informations sur les modalités des aides disponibles ?

Prendre contact avec les services de son Département.

Cliquez ICI pour plus d’infos.

https://www.anah.fr/proprietaires/proprietaires-occupants/bien-vieillir-chez-vous-avec-habiter-facile/

https://www.lassuranceretraite.fr/portail-info/home/retraite/bien-vieillir-aides-conseils/vie-retraite/adaptation-logement-vieillir.html

http://www.departements.fr/zoom-initiatives-departementales/

Rédaction SILVERSatHOME – Avril 2020

Sources :

www.anah.fr

www.cnav.fr

www.departements.fr

Forgot Password

Je m'inscris

nunc commodo sit porta. Praesent vel, at